Installation de Home Assistant sur Raspberry Pi

Introduction

Cet article explique comment démarrer à partir de 0 avec Home Assistant (HA) sur Raspberry Pi (RPi).

HA est un logiciel de domotique. Il permet ainsi par exemple de contrôler d’un point central le chauffage, des prises, l’éclairage et j’en passe.

Ecran d’accueil de Home Assistant (exemple)

Nous ne nous concentrons ici que sur l’étape inévitable de son installation mais aussi du choix de comment héberger un serveur domotique 24/7.

Pour démarrer facilement et sans risquer de planter sa machine tout en réduisant la consommation électrique, j’ai choisi de vous présenter cela sur Raspberry Pi.

Raspberry Pi 4 : Vue d’ensemble

Matériel requis

Choix de la machine

Nous installons un mini serveur car il ne faut pas tant de puissance que cela mais surtout, en restant allumé 24/7, il faut surveiller la consommation électrique.

Pour cela je vous propose une Raspberry Pi, c’est un mini ordinateur qui tient dans la main et pour moins de 100€. Il est aussi très facile de le caser un peu partout en fonction de vos besoins (garage, meuble de télévision, bureau…).

A ce prix on ne parle pas de Windows 10 avec 32 GB de mémoire RAM sur des processeurs Intel ou AMD dernier cri ou des disques SSD de folie. Non, on parle de Linux sur processeur ARM. Avec le tout intégré sur une « carte mère » tout en un, en anglais on appelle cela un « single board computer » (SBC, ordinateur à une seule carte, mono-carte).

N’ayez pas peur, nous verrons cela étape par étape.

Pour débuter, il faut faire quelques choix :

  1. La génération de processeur, en général au plus récent au mieux. Au moment d’écrire ces lignes, il s’agit de la RPi 4 modèle B. Le processeur étant soudé, c’est un choix définitif.
  2. Sur la RPi 4B, il existe un choix en mémoire RAM de 2 ou 4 GB. Si vous le pouvez, privilégiez le modèle 4GB.
  3. Pour le stockage, il existe une multitude d’options, une carte micro SD de 8GB étant le minimum minimorum, partez plutôt pour 32GB voir 64GB.
  4. Il reste à emballer le tout dans un boîtier avec une alimentation USB adaptée.

Je recommande fortement de prendre un kit tout en un. Il peut être délicat de choisir une alimentation correcte, un boitier adapté ou encore d’avoir oublié la carte SD ou le lecteur USB pour l’installation initiale… Il est aussi très risqué de prendre une carte SD bon marcher mais qui plantera souvent…

Connectivité

Plus délicat, la connexion de notre mini ordinateur à un écran, un ensemble clavier/souris et le réseau.

Comme clavier et souris je vous recommande de prendre un combiné clavier / souris sans fil. Le gros avantage étant de n’utiliser qu’un seul port USB (voir aucun avec le Bluetooth intégré à certains modèles de RPi!) et de ne pas risquer de tirer sur la RPi. Celle-ci est somme toute très légère, et donc au risque de l’abîmer.

Le modèle ci-dessous est aussi très pratique car utilisable sur les genoux depuis un canapé. Petit détail malin, un second bouton pour le clic gauche, dans le coin supérieur gauche, pour utiliser le clavier directement en mains comme une grosse télécommande !

Pour la connexion réseau, c’est plus simple, vous retrouvez le classique port réseau ethernet format RJ45 aussi bien que du Wi-Fi sur les derniers modèles. Si jamais vous installez votre RPi un peu loin du modem / router, pensez à utiliser un bon point d’accès Wi-Fi, un commutateur réseau (switch) ou une connexion par ligne électrique (CPL).

Note à moi-même, documenter comment blinder son réseau résidentiel 🙂

Pour la sortie vidéo, votre écran préféré fera l’affaire. Si vous ne prenez pas en kit, attention, vous aurez probablement besoin d’un cable micro HDMI vers HDMI. Voir deux, car la RPi 4B supporte 2 écrans 4K!

A priori, pour un serveur isolé, pas besoin d’écran, mais lors de l’installation, c’est plus simple d’avoir un PC principal disponible lorsque l’on bloque avec la RPi.

Préparation de la carte mémoire

Logiciel de copie

Enfin une étape facile ! Si, vraiment!

Même en ayant un logiciel avancé de domotique, hébergé sur Linux, sur un mini ordinateur exotique, tout cela est bien simple à installer.

Le site de HA propose des « images » toutes prêtes. Ces images ne sont autre que des copies de carte mémoire déjà configurées. La manipulation consiste à transférer (« flasher« ) un fichier image vers la carte mémoire à l’aide d’un logiciel spécialisé.

Depuis la page « Installing Home Assistant« , sélectionnez l’image correspondante à votre RPi.

Sur un Windows, je vous conseille le logiciel gratuit balenaEtcher, en version portable pour ne pas avoir besoin de l’installer.

Téléchargement de la version Portable

Cet outil permet de directement transférer l’image sans décompresser le fichier, ce qui est très pratique et permet un gain de temps.

Récupérer l’image Home Assistant

Allez directement sur la page de HA pour prendre l’image correspondant à votre RPi : https://www.home-assistant.io/hassio/installation/

Choisir la bonne image de Home Assistant

Dans mon exemple, je télécharge l’image RPi 4 Modède B 32 bit.

J’aurai ainsi sur mon disque un fichier hassos_rpi4-3.12.img.gz d’environ 170 MB.

Flasher l’imager sur la carte

Il est temps de lancer balenaEtcher. Choisissez l’image puis le lecteur contenant la carte mémoire. Le bouton Flash! deviendra actif.

Sélections de l’image et du périphérique USB

Cliquez sur Flash! et laissez la magie opérer. Le temps de traitement dépendra de la taille de votre carte mémoire mais aussi de sa vitesse.

Flash en cours, patience…

Une fois le flashage terminé, un contrôle automatique aura lieu, vous assurant que les données sont correctement transférées.

Sauvegarder sa carte mémoire

Petite parenthèse, balenaEtcher ne permet pas de copier la carte SD vers un fichier. Nous utiliserons pour ce faire le classique Win32 Disk Imager.

Voilà un mode simple pour créer une sauvegarde de la-dite carte! Attention, il vous faut complètement éteindre la RPi et retirer la carte mémoire à chaque fois. C’est un peu lourd mais extrêmement puissant.

** inclure images de SD > PC

Premier démarrage

Pour démarrer une RPi, il suffit de la brancher sur l’alimentation, attention donc !

Assurez vous de :

  1. Insérer la carte mémoire
  2. Connecter la clé du clavier / souris sans fil
  3. Connecter le câble vidéo
  4. Connecter l’éventuel câble réseau

Une fois le tout contrôlé, connecter l’alimentation sur la RPi AVANT de la brancher sur le secteur.

Et finalement mettre sur secteur. La RPi démarra automatiquement votre image de HA depuis la carte SD.

Au premier démarrage, HA lancera une mise à jour pouvant durer une vingtaine de minutes. Patience!

Félicitations!

Votre installation de HA est accessible depuis l’adresse http://homeassistant.local:8123.

Si cela ne marche pas, allez voir sur votre modem/routeur quelle est l’adresse IP allouée à votre RPi sous HA.

Pour aller plus loin

A présent je vous invite à découvrir le guide de démarrage de HA en attendant que je documente sur mon propre environnement 😊

Post Author: Shut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.